Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 81

Chapitre — 21 Les tromperies du peche

Le péché est trompeur par-dessus toute autre chose. Le dieu de ce monde séduit, aveugle et entraîne à la destruction. Satan ne déploie pas simultanément tout l'appareil de ses tentations. Il déguise ses tentations sous l'apparence du bien. Il mélange quelque bien aux amusements et aux folies pour que les âmes séduites s'imaginent en tirer grand profit. Ce qui assure le succès aux tromperies de Satan, c'est qu'il se cache derrière un masque. Les âmes séduites font un premier pas qui les prépare à en faire un second. Il est bien plus agréable de suivre ses penchants naturels que de se tenir sur la défensive, de résister aux premières insinuations de l'ennemi et le tenir ainsi à distance.

Quelle satisfaction, pour Satan, de voir les âmes mordre si facilement à l'hameçon et s'engager dans la voie qu'il leur a ouverte! Il n'exige pas qu'elles renoncent totalement à la prière et aux formes de la vie religieuse; bien au contraire, c'est ainsi qu'il peut le mieux les employer à son service. Il obtient les plus grands avantages quand il peut ajouter ses sophismes et ses pièges trompeurs à leurs expériences et à leur profession de religion.

S'examiner soi-meme

Il faut absolument s'examiner de très près et se demander sérieusement, à la lumière de la Parole divine: Mon cœur est-il sain ou corrompu? Ai-je été renouvelé en Christ, ou bien est-ce que je dissimule

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»