Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages à la Jeunesse, Page 326

désespoir. Vous ne répandrez pas autour de vous le doute et la mélancolie.

Satan ne peut lire nos pensées, mais il peut voir nos actions et entendre nos paroles; sa longue expérience et sa connaissance du cœur humain lui permettent de choisir les tentations les plus efficaces, suivant les points faibles de notre caractère. Souvent nous lui livrons le secret de la victoire. Oh! si nous savions exercer un contrôle sur nos paroles et sur nos actions! Quelle ne serait pas notre force, si nous ne prononcions que des paroles dont nous n'aurons pas à rougir au jour du jugement. Au jour de Dieu, nos paroles revêtiront un caractère de gravité qu'elles ne semblent pas avoir aujourd'hui. — The Review and Herald, 27 février 1913.

*****

La vie de famille, une parabole

La mission confiée au foyer chrétien s'étend bien au-delà du cercle familial. Un tel foyer doit être une véritable leçon de choses pour tous ceux qui l'entourent, illustrant l'excellence des vrais principes. Supérieure en puissance aux plus beaux sermons sera l'influence exercée par son moyen sur les cœurs. Les jeunes gens et les jeunes filles qui en sortent répandent autour d'eux les enseignements qu'ils y ont reçus. Des principes élevés sont ainsi introduits dans d'autres familles et une influence ennoblissante opère au sein de la société. — Rayons de Santé, 28.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»