Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 121

mais avec amour, la vérité avant que la douce voix de la miséricorde cesse de se faire entendre. L'ange me dit: “Ceux qui se réclament du nom de Dieu ne sont pas prêts.” J'ai vu que les sept derniers fléaux allaient être bientôt versés sur les méchants sans abri. A ce moment-là, ceux qui les ont empêchés d'obéir à la vérité entendront d'amers reproches de leur part. Ils se sentiront défaillir.

L'ange me dit encore: “Vous vous êtes arrêtés à des difficultés mineures; il en résultera la perte de plusieurs pécheurs.” Dieu veut agir en notre faveur dans nos assemblées, et c'est son plaisir de le faire. Mais Satan déclare: “Je veux paralyser l'œuvre.” Et ses suppôts répondent: “Amen.” Ceux qui disent croire à la vérité s'étendent sur leurs petites épreuves et difficultés que Satan a grossi à leurs yeux. Un temps précieux est ainsi perdu qui ne se retrouvera plus. Les ennemis de la vérité ont constaté notre faiblesse; Dieu en a été offensé et le Christ blessé. Satan a ainsi atteint son but; ses plans ont réussi, il triomphe.

*****

Le renoncement

J'ai vu que les croyants étaient en danger de faire de trop grands préparatifs à l'occasion des conférences, que trop de monde était occupé à servir et que l'appétit devait être contrôlé. Il faut craindre que l'on ne vienne là que pour “des pains et des poissons”. J'ai vu que tous ceux qui ont encore la mauvaise habitude de faire usage du tabac devaient l'abandonner, et dépenser leur argent pour quelque chose de mieux. Faisons le sacrifice de quelques douceurs, mettons de côté l'argent que l'on consacrerait à satisfaire l'appétit, afin de remplir le trésor du Seigneur. Comme les deux petites pièces de la veuve, de tels dons sont remarqués par le Maître. La somme peut être insignifiante, mais si tous

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»