Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 145

Les dons spirituels

La chute de Satan

Satan était une fois un ange honoré du ciel, venant juste après le Christ. Son visage, comme celui des autres anges, avait la douceur et l'expression du bonheur. Son front était haut et large: signe d'une grande intelligence. Sa beauté était parfaite; son attitude, noble et majestueuse. Mais lorsque Dieu dit à son Fils: “Faisons l'homme à notre image”, Satan fut jaloux de Jésus. Il aurait aimé être consulté au sujet de la formation de l'homme; et parce qu'il ne le fut pas, il fut rempli d'envie, de jalousie et de haine. Il désirait recevoir les plus grands honneurs dans le ciel auprès de Dieu.

Jusqu'à ce moment-là tout le ciel avait connu l'ordre, l'harmonie et une soumission parfaite au gouvernement de Dieu. S'insurger contre sa volonté et contre son ordre était le plus grand péché qui puisse se concevoir. Tout le ciel semblait en mouvement. Les anges étaient organisés en compagnies, et chaque division avait à sa tête un ange plus élevé qui commandait. Satan, ambitieux de gloire personnelle et ne voulant pas se soumettre à l'autorité de Jésus, faisait des insinuations contre le gouvernement de Dieu. Un certain nombre d'anges sympathisaient avec Satan et sa rébellion, alors que d'autres défendaient énergiquement l'honneur de Dieu et la sagesse qu'il avait manifestée en donnant de l'autorité à son Fils. Il y eut donc conflit entre les anges. Satan, secondé par ses acolytes, voulait réformer le gouvernement de Dieu. Ils cherchaient à pénétrer la sagesse insondable du Créateur et à deviner le dessein qu'il avait formé en exaltant Jésus et en lui conférant un pouvoir illimité. Ils se

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»