Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 158

Le ministère du Christ

Après que Satan eut terminé ses tentations, il quitta Jésus pour un temps. Des anges vinrent préparer au Sauveur sa nourriture dans le désert et le fortifier; la bénédiction de son Père reposa sur lui. Satan avait échoué dans ses tentations; mais il espérait qu'il y aurait, au cours du ministère du Christ, des moments favorables pour renouveler ses attaques astucieuses contre lui. Il pensait réussir en poussant ceux qui ne le recevraient pas à le haïr et à chercher sa perte. Il tint un conseil spécial avec ses anges. Déçus et furieux de n'avoir rien obtenu contre le Fils de Dieu, ils décidèrent d'user de plus de ruse et d'employer toute leur puissance pour faire naître l'incrédulité chez les hommes de sa propre nation pour qu'ils ne le reconnaissent pas comme le Sauveur du monde, et décourager ainsi Jésus dans l'accomplissement de sa mission. Il importait peu que les Juifs soient fidèles dans leurs cérémonies et leurs sacrifices; s'ils pouvaient leur fermer les yeux au sujet des prophéties et leur faire croire que le Messie devait apparaître comme un roi puissant, ils seraient amenés à mépriser et à rejeter Jésus.

Il me fut montré que Satan et ses anges étaient très occupés pendant le ministère du Christ; ils inspiraient aux hommes l'incrédulité, la haine, la moquerie. Souvent lorsque Jésus énonçait quelque vérité tranchante, condamnant leurs péchés, les gens devenaient furieux. Satan et ses anges les poussaient à mettre à mort le Fils de Dieu. Plus d'une fois ils prirent des pierres pour le lapider, mais des anges veillaient sur lui et le soustrayaient à la fureur de la multitude en le conduisant dans un lieu sûr. Maintes fois, alors que de simples vérités tombaient de ses lèvres, la foule s'emparait de lui et le conduisait au haut d'une colline avec l'intention

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»