Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 162

La transfiguration

La foi des disciples fut grandement fortifiée par la transfiguration. Il leur fut alors permis de contempler la gloire du Christ et d'entendre la voix du ciel témoigner de son divin caractère. Dieu avait voulu leur donner une preuve convaincante que Jésus était bien le Messie promis. Lorsque, à la crucifixion, ils éprouveraient une amère tristesse et une profonde déception, ils ne perdraient pas entièrement confiance. A la transfiguration, le Seigneur envoya Moïse et Elie s'entretenir avec le Sauveur au sujet de ses souffrances et de sa mort. Au lieu de choisir des anges, Dieu choisit ceux qui avaient passé eux-mêmes par les épreuves d'ici-bas.

Elie avait marché avec Dieu. Son œuvre fut toute d'épreuves et de labeurs. Par lui le Seigneur avait dénoncé les péchés d'Israël. C'était un prophète de Dieu, et cependant il dut fuir de lieu en lieu pour sauver sa vie. Sa propre nation le traqua comme une bête fauve, afin de s'en débarrasser. Mais Dieu le translata. Des anges le portèrent triomphalement dans la gloire du ciel.

Moïse fut l'homme le plus grand qui ait jamais existé parmi les hommes qui vécurent avant lui. Il fut hautement honoré par Dieu à qui il parlait face à face, comme avec un ami. Il lui fut permis de contempler la gloire éblouissante qui entoure le Père. C'est par lui que Dieu délivra les enfants d'Israël de l'esclavage d'Egypte. Il fut un médiateur pour son peuple, intervenant fréquemment pour apaiser la colère divine envers ce peuple. Lorsque le Seigneur fut courroucé contre les Israélites à cause de leur incrédulité, leurs murmures et leurs graves péchés, Moïse fit preuve d'un amour tout particulier à leur égard. Dieu se proposant de les détruire et de faire de lui une grande

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»