Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 181

La résurrection du Christ

Les disciples se reposèrent le jour du sabbat, pleurant la mort de leur Seigneur, tandis que Jésus, le roi de gloire, gisait dans la tombe. Lorsque la nuit approcha, des soldats montèrent la garde près du lieu de repos du Sauveur, tandis que les anges, invisibles, survolaient le tombeau. La nuit s'écoula lentement, et alors qu'il faisait encore sombre, les anges qui veillaient surent que l'heure de délivrer le Fils bien-aimé de Dieu allait bientôt sonner. Tandis qu'ils attendaient avec la plus intense émotion le moment de son triomphe, un ange puissant descendit rapidement du ciel. Son visage était comme un éclair et ses vêtements blancs comme la neige. Sa lumière dissipa les ténèbres et fit fuir les mauvais anges qui réclamaient triomphalement le corps de Jésus. L'une des troupes angéliques qui avaient assisté à la scène de l'humiliation du Christ et veillé sur son lieu de repos se joignit aux anges venus du ciel, et tous ensemble ils descendirent au sépulcre. Lorsqu'ils s'en approchèrent, il y eut un grand tremblement de terre.

La terreur s'empara de la garde romaine. Où était maintenant le pouvoir des soldats de garder le corps de Jésus? Ils ne pensèrent plus qu'ils étaient là pour empêcher les disciples d'emporter son corps. Lorsque la lumière des anges resplendit autour d'eux, plus brillante que celle du soleil, les soldats romains tombèrent comme morts sur le sol. L'un des anges se saisit de la grande pierre, la fit rouler à côté de la porte du sépulcre et s'assit dessus. L'autre entra dans le sépulcre et détacha le linge qui entourait la tête de Jésus. Alors l'ange venu du ciel s'écria d'une voix qui fit trembler la terre: “Fils de Dieu, ton Père t'appelle, sors de là!” La mort ne pouvait dominer sur lui plus longtemps. Jésus

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»