Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 210

La grande apostasie

J'ai été ramenée au temps où les païens idolâtres persécutaient violemment et mettaient à mort les chrétiens. Le sang coulait à torrents. Les nobles, les intellectuels et le commun peuple, tous étaient sacrifiés sans merci. Des familles riches étaient réduites à la pauvreté, parce qu'elles n'avaient pas voulu renoncer à leur religion. Mais malgré la persécution et la souffrance, ces chrétiens restaient inébranlables. Ils conservaient la pureté de leur religion. Je vis que Satan se réjouissait de leurs souffrances et en triomphait. Mais Dieu approuvait ses fidèles martyrs. Les chrétiens de cette époque terrible étaient l'objet tout particulier de son amour, parce qu'ils acceptaient volontiers de souffrir pour lui. Chaque souffrance endurée par eux augmentait leur récompense dans le ciel.

Mais bien que Satan se soit réjoui des souffrances des saints, il n'était cependant pas satisfait. Il désirait dominer sur les esprits aussi bien que sur les corps. Les souffrances endurées par les martyrs ne faisaient que les rapprocher du Seigneur; elles augmentaient leur amour les uns pour les autres, et leur faisaient craindre plus que jamais d'offenser Dieu. Satan voulait les amener à déplaire au Seigneur; ils perdraient alors leur force, leur courage et leur fermeté. Quoique des milliers de chrétiens fussent mis à mort, d'autres surgissaient pour prendre leur place. Satan s'aperçut qu'il perdait ses sujets, car, bien qu'ils souffrissent la persécution et la mort, ils restaient attachés à Jésus-Christ et les sujets de son royaume. Satan fit donc des plans pour combattre plus efficacement contre le gouvernement de Dieu et renverser l'Eglise. Il amena les païens idolâtres à accepter une partie de la foi chrétienne. Ceux-ci, prétendant croire à la crucifixion et à la résurrection du Christ, voulurent s'unir

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»