Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 266

faire croire qu'il n'y eut rien de miraculeux dans la naissance, la mort et la résurrection du Sauveur. Après avoir relégué Jésus à l'arrière-plan, ils attirent sur eux-mêmes l'attention du monde, sur leurs miracles et leurs prodiges mensongers, qu'ils déclarent surpasser de beaucoup les œuvres du Christ. C'est ainsi que les gens sont pris au piège et bercés dans un sentiment de sécurité d'où ils ne sortiront que pour découvrir leur affreuse séduction lorsque les sept derniers fléaux seront versés sur la terre. Satan rit de voir si bien réussir son plan et le monde entier tomber dans ses pièges.

*****

L'avarice

J'ai vu que Satan ordonne à ses anges de tendre leurs pièges tout particulièrement devant ceux qui attendent la seconde venue du Christ et qui observent les commandements de Dieu. Il leur dit que les églises étaient endormies et qu'afin de les retenir il allait accroître sa puissance et le nombre de ses prodiges mensongers. “Mais, dit-il, nous haïssons la secte des observateurs du sabbat. Ils travaillent constamment contre nous, ils nous ravissent nos sujets, et ils les amènent à obéir à la loi de Dieu que nous détestons. Allez, enivrez de soucis ceux qui possèdent des terres ou de l'argent. Si vous pouvez les amener à placer leurs affections sur ces choses, nous les gagnerons. Ils peuvent professer la foi qu'ils veulent, mais occupez-les davantage à gagner de l'argent qu'à travailler à l'avancement du règne de Jésus-Christ ou à la diffusion des vérités que nous détestons. Montrez à ces gens le monde sous le jour le plus attrayant, afin qu'ils l'aiment et en fassent une idole. Nous devons garder dans nos rangs tous les moyens dont nous pouvons nous

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»