Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 294

et toute l'armée des anges, ainsi que tous les saints, dont les têtes sont ornées de couronnes étincelantes, montent sur les murailles de la cité. Jésus, d'un ton de majesté, dit: “Pécheurs, contemplez la récompense des justes! Et vous, mes rachetés, contemplez le salaire des méchants!” La grande armée des méchants regarde la troupe glorieuse des justes qui se tiennent sur les murailles de la ville. En voyant la splendeur de leurs couronnes étincelantes et leurs visages rayonnants de gloire, réfléchissant l'image de Jésus; puis, contemplant la gloire indescriptible et la majesté du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs, les méchants sentent leur courage défaillir. Ils sont assaillis par la pensée des richesses et de la gloire qu'ils ont perdues, et ils comprennent que le salaire du péché, c'est la mort. Ils voient ceux qu'ils ont méprisés, saints, heureux, revêtus de gloire, d'honneur et d'immortalité, alors qu'eux sont hors de la cité, au milieu de choses méprisables et abominables.

*****

La seconde mort

Satan se précipite au milieu de sa troupe, cherchant à pousser cette multitude à agir. Mais Dieu fait descendre le feu du ciel, et les grands de ce monde, les puissants, les nobles et les misérables, tous sont consumés. J'en vis qui étaient détruits immédiatement, alors que d'autres souffraient plus longtemps. Ils recevaient selon leurs œuvres qu'ils avaient faites étant dans leurs corps. Quelques-uns mirent plusieurs jours à se consumer, et aussi longtemps qu'il restait en eux quelque vie, ils étaient conscients de leurs souffrances. L'ange dit: “Le ver ne mourra point, leur feu ne s'éteindra point tant qu'il y aura un atome à dévorer.”

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Next Pub.» Forward»