Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 61

Les messagers

Le Seigneur m'a souvent montré en vision la situation et les besoins de ses enfants dispersés qui ne connaissent pas encore la vérité présente. J'ai vu que les messagers devaient leur apporter la lumière le plus tôt possible.

Beaucoup de ceux qui nous entourent n'ont besoin que d'être débarrassés de leurs préjugés et d'avoir devant les yeux les preuves bibliques de nos croyances actuelles, pour recevoir avec joie la vérité présente. Il faut que les messagers veillent sur les âmes comme s'ils devaient en rendre compte. Leur vie doit être une vie de dur labeur et d'angoisse d'esprit: le fardeau de la cause de Dieu repose sur eux. Ils auront à abandonner les intérêts et les commodités du monde, et faire tout ce qu'ils peuvent pour l'avancement de la vérité présente et pour sauver les âmes qui périssent.

Ils recevront ainsi une riche récompense. Ceux qu'ils auront amenés à la vérité luiront comme des étoiles sur leurs couronnes, et cela d'âge en âge. Pendant toute l'éternité, ils auront la satisfaction d'avoir accompli leur devoir en présentant la vérité dans sa pureté et dans sa beauté, afin que des âmes l'acceptent et soient sanctifiées par elle, en estimant à sa juste valeur le privilège d'avoir été enrichies, lavées dans le sang de l'Agneau, rachetées par Dieu.

J'ai vu qu'avant de défendre de nouveaux points importants, qu'ils croient être soutenus par la Bible, les bergers devaient consulter ceux qui leur inspirent confiance, ceux qui ont été à l'origine du message et qui sont fermes dans toute la vérité présente. C'est ainsi que les bergers seront parfaitement unis. Cette union sera ressentie par l'Eglise. Une telle manière de faire préviendrait des divisions et ne courrait pas le risque de troubler le précieux troupeau du

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»