Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 69

s'accordent pas entre eux, malgré tous leurs efforts pour démolir les Ecritures et faire une brèche à la loi de Dieu: changer, abolir, combattre n'importe comment le quatrième commandement plutôt que de l'observer. Ils désirent faire taire le troupeau à ce sujet, dans l'espoir que les gens n'y penseront plus, et que leurs partisans étant si peu zélés dans l'étude de la Bible, il sera facile de leur faire accepter l'erreur pour la vérité.

*****

Preparation pour la fin

Le 7 septembre 1850, à Oswego (New York), le Seigneur me montra qu'une grande œuvre devrait être accomplie par son peuple s'il veut pouvoir subsister au combat du jour du Seigneur. Il me fut montré ceux qui se disaient adventistes, mais qui rejetaient la vérité présente. Je vis qu'ils étaient en train de s'émietter et que la main du Seigneur était au milieu d'eux pour les diviser et les disperser, alors que nous sommes aujourd'hui au temps du rassemblement. Tout cela pour que les joyaux précieux qui sont parmi eux et qui s'étaient laissé séduire, puissent ouvrir les yeux et voir leur véritable état. Et alors que la vérité leur est présentée par les messagers du Seigneur, ils sont prêts à l'accepter dans toute sa beauté et son harmonie, à abandonner leurs anciens associés et leurs erreurs pour se ranger du côté de la vérité.

Je vis que ceux qui s'opposent au sabbat de l'Eternel ne pouvaient s'appuyer sur la Bible pour montrer que notre position est incorrecte. C'est pourquoi ils s'attaquent au caractère de ceux qui croient et enseignent la vérité, et ils les calomnient. Plusieurs d'entre ceux qui autrefois étaient

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»