Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Premiers Ecrits, Page 78

erreur seraient exposés à la lumière de la vérité, mais que ce serait presque impossible pour eux de s'affranchir complètement de la puissance séductrice du spiritisme. De telles personnes devraient confesser résolument leurs erreurs et les abandonner pour toujours.

Cher lecteur, je vous recommande la Parole de Dieu; qu'elle soit la règle de votre foi et de votre vie. C'est par elle que nous serons jugés. Dans sa Parole, Dieu a promis de donner des visions dans “les derniers jours”; non comme une nouvelle règle de foi, mais pour consoler son peuple et corriger ceux qui s'éloignent des vérités bibliques. C'est ainsi que Dieu agit envers Pierre lorsqu'il l'envoya prêcher aux Gentils. Actes 10.

A ceux qui feront circuler ce petit ouvrage, je dirai qu'il est destiné aux enfants de Dieu sincères et non à ceux qui tournent en ridicule les choses de l'Esprit de Dieu.

*****

Les songes de Madame White

(Voir page 12)

Je vis en rêve un temple où beaucoup de monde se rendait. Ceux-là seulement qui s'y réfugiaient seraient sauvés à la fin des temps. Tous ceux qui n'y entraient pas seraient perdus sans retour. Des foules de gens qui passaient par là en se rendant à leurs occupations, se moquaient de ceux qui entraient dans le temple, et leur disaient que cette voie de sécurité n'était qu'une fable habilement conçue; qu'en réalité, il n'y avait aucun danger à éviter. Ils se saisirent même de quelques-uns pour les empêcher de se réfugier dans l'enceinte du temple.

Craignant d'être tournée en dérision, je jugeai prudent d'attendre que la foule se fût dispersée, ou jusqu'à ce que

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»