Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Puissance de la Grâce, Page 225

Garder les jardins du Seigneur, 4 août

Moi l'Eternel, j'en suis le gardien, je l'arrose à chaque instant; de peur qu'on ne l'attaque, nuit et jour je la garde. Ésaïe 27:3.

Ce n'est pas en un seul instant que l'esprit d'un homme ou d'une femme tombe de l'état de pureté et de sainteté dans celui de la corruption et du crime; ni en un seul instant que l'homme créé à l'image de Dieu est abaissé à l'état de brute soumise à Satan. De même, il faut du temps pour que l'humain soit transformé en divin. La transformation se produira selon l'objet de nos contemplations. L'homme, bien que fait à l'image de son Créateur, peut choisir d'orienter ses pensées de telle sorte que le péché qu'il haïssait lui paraisse agréable. S'il cesse de veiller et de prier, il ne garde plus la citadelle de son cœur. ... La lutte contre l'esprit charnel ne doit jamais se relâcher: nous y serons aidés par l'influence sanctifiante de la grâce de Dieu qui élèvera notre esprit et l'habituera à méditer sur ce qui est pur et saint.9Testimonies for the Church 2:478, 479.

Notre caractère ne provient pas du hasard. Ce n'est pas non plus un seul faux pas, ou une explosion de colère passagère qui le forme, mais c'est par la répétition d'actes qui deviennent des habitudes que nous le façonnons, soit en bien, soit en mal. C'est pourquoi un bon caractère ne peut se former que par un effort persévérant, inlassable, et par la mise en valeur, à la gloire de Dieu, de tous les talents et de toutes les capacités qui nous ont été confiés.10Child Guidance, 164.

Dieu désire que chacun de nous forme son caractère d'après le modèle placé devant nous. Il nous faut poser brique sur brique, ajouter grâce sur grâce, découvrir nos points faibles afin de les corriger selon les enseignements reçus.11Child Guidance, 165.

Dieu donne à chacun force, temps, faculté de raisonner afin que nous développions un caractère sur lequel il pourra apposer le sceau de son approbation. Il désire que chacun de ses enfants, par des actes généreux, purs, façonne un noble caractère qu'il pourra présenter, à la fin, tel un édifice symétrique, un beau temple approuvé des hommes et de Dieu. ...

Celui qui veut devenir ce beau temple à la gloire de Dieu doit cultiver toutes les facultés de son être. Ce n'est que par un bon usage des talents que le développement du caractère sera équilibré.12Child Guidance, 165, 166.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»