Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Les Paraboles de Jésus, Page 138

ne le voulait pas. Il désirait montrer que son pouvoir était discrétionnaire, et il se plaisait à la voir plaider, prier et supplier en vain. Mais elle ne se laissait pas décourager; malgré l'indifférence et la dureté du juge, elle ne cessait de venir lui présenter sa demande jusqu'à ce qu'il consentît à s'occuper de son cas. “Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne, dit-il, néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.” Pour sauver sa réputation et ne pas donner trop de publicité à son jugement partial, il rendit justice à cette femme persévérante.

“Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique. Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? Je vous le dis, il leur fera promptement justice.” Jésus établit ici un contraste frappant entre le juge inique et Dieu. L'homme de loi ne cède aux instances de la veuve que par égoïsme, pour assurer sa tranquillité. Il n'éprouve aucune pitié pour elle, sa misère le laisse insensible. Comme l'attitude de Dieu à l'égard de ceux qui le cherchent est différente! C'est avec une compassion infinie qu'il écoute les appels des nécessiteux et des affligés.

Veuve, sans amis, cette pauvre femme n'avait pas les moyens de redresser sa situation matérielle. De même, par le péché, l'homme a perdu tout contact avec Dieu, et ne peut se sauver tout seul; mais par Jésus-Christ, l'accès auprès du Père lui est assuré. Dieu chérit particulièrement ses élus. Il les a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière pour qu'ils publient sa louange et brillent comme des phares au milieu des ténèbres de ce monde. Le juge inique ne portait aucun intérêt à cette pauvre veuve qui l'importunait pour obtenir justice; cependant, pour se soustraire à ses supplications pitoyables, il prêta l'oreille à sa cause et la délivra de ses adversaires. Mais Dieu aime ses enfants d'un amour infini. Ce qu'il a de plus cher sur la terre, c'est son Eglise.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»