Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Les Paraboles de Jésus, Page 53

L'ivraie

Jésus leur proposa une autre parabole: “Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le blé, et s'en alla. Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l'ivraie parut aussi.”1Matthieu 13:24-26.

“Le champ, c'est le monde”,2Matthieu 13:38. dit le Christ. Nous devons comprendre qu'il s'agit de l'Eglise du Christ dans le monde. Cette parabole est une description de ce qui touche au royaume de Dieu, de son œuvre pour le salut des hommes. Or, cette œuvre est accomplie par l'Eglise. Il est vrai que le Saint-Esprit est venu dans le monde entier et qu'il opère partout dans les cœurs; mais c'est dans l'Eglise que nous grandissons et mûrissons pour les greniers célestes.

“Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme; ... la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l'ivraie, ce sont les fils du malin.”3Matthieu 13:37, 38. La bonne semence représente ceux qui sont nés de la parole de Dieu, de la vérité. L'ivraie représente une catégorie de personnes qui sont le fruit, l'incarnation de l'erreur ou de faux principes. “L'ennemi qui l'a semée, c'est le diable.4Matthieu 13:39. Ni Dieu ni les anges n'ont semé l'ivraie. C'est l'œuvre de Satan, l'ennemi de Dieu et de l'homme.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»