Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Les Paraboles de Jésus, Page 75

Semblable à du levain

Beaucoup d'hommes instruits et influents étaient accourus pour entendre le prophète de Galilée. Parmi eux, certains regardaient avec curiosité la foule rassemblée autour du Christ tandis qu'il enseignait au bord de la mer. Toutes les classes de la société y étaient représentées: des pauvres, des illettrés, des mendiants en haillons, des malfaiteurs marqués par le péché, des estropiés, des libertins, des commerçants et des rentiers. Tous, grands et petits, riches et pauvres, se pressaient autour du Maître pour entendre ses enseignements. En considérant cette étrange assemblée, les gens instruits se demandaient entre eux: “Le royaume de Dieu sera-t-il vraiment composé d'éléments de ce genre?” Le Sauveur répondit à nouveau par une parabole:

“Le royaume des cieux, dit-il, est semblable à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que la pâte soit toute levée.”1Matthieu 13:33.

Chez les Juifs, le levain était quelquefois considéré comme l'emblème du péché. Pendant la période pascale, il était recommandé d'enlever tout levain des maisons, pour montrer qu'il fallait ôter le péché de son cœur. Le Christ donne cet avertissement à ses disciples: “Gardez-vous du levain des pharisiens, qui est l'hypocrisie.” Et l'apôtre Paul

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»