Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 385

Chapitre 36 — Israël au désert

Pendant près de quarante ans, enfoncés dans les solitudes du désert, les Israélites disparurent. Moïse résume cette période en ces termes: “La durée de notre voyage, depuis Kadès-Barnéa jusqu’au passage du torrent de Zéred, a été de trente-huit ans, jusqu’à ce que toute la génération des gens de guerre eût disparu du camp, comme l’Éternel le leur avait juré. La main de l’Éternel s’appesantit aussi sur eux et ils furent anéantis au milieu même du camp, jusqu’à leur entière disparition.”(1)Deutéronome 2:14, 15.

Durant toutes ces années, le fait que le peuple était sous le coup d’une condamnation fut constamment rappelé à sa mémoire. Comme il avait rejeté Dieu lors de la révolte de Kadès, Dieu, de son côté, le rejeta momentanément. Et comme il s’était montré infidèle à l’alliance, le signe de l’alliance, le rite de la circoncision, ne fut pas pratiqué. En outre, comme il avait manifesté le désir de retourner au pays de la servitude et s’était ainsi montré indigne de la liberté, la fête de Pâque, qui devait commémorer sa délivrance, ne fut plus observée.

La continuation des services du tabernacle et de la chute de la manne témoignait cependant que Dieu n’avait pas entièrement

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»