Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 433

Chapitre 41 — L’apostasie au Jourdain

Les troupes victorieuses d’Israël étaient revenues de Basan le cœur joyeux et animées d’une nouvelle confiance en Dieu. Elles avaient déjà pris possession d’un territoire d’une grande valeur, et elles entrevoyaient la conquête immédiate de Canaan, dont seul le Jourdain les séparait encore. En face, au-delà du fleuve, s’étendait une plaine verdoyante arrosée de cours d’eau et ombragée de luxuriants palmiers. A l’occident de cette plaine, s’élevaient les tours et les palais de Jéricho, entourée à tel point de verdure qu’on l’appelait “la ville des palmiers”.

Les Hébreux avaient trouvé, à l’est du Jourdain, un agréable emplacement pour y dresser leur camp. C’était la vallée de Sittim, ainsi nommée en raison des nombreux massifs de palmiers et d’acacias qui bordaient le fleuve, et où l’on jouissait d’un climat tropical.

Au milieu de cette riche et belle nature, ils allaient rencontrer un ennemi plus terrible que des armées ou que les animaux sauvages du désert. Ce pays si favorisé de la nature était souillé par ses habitants. Des scènes dégradantes et infâmes se déroulaient constamment au cours du culte que l’on y rendait publiquement à

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»