Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 481

Chapitre 46 — L’assemblée de Sichem

Après l’exécution d’Acan, Josué reçut l’ordre de réunir tous les hommes de guerre et de marcher une seconde fois contre Aï. Cette fois la puissance de Dieu accompagna son peuple, qui fut bientôt en possession de la ville.

Les opérations militaires furent alors suspendues pour donner à tout Israël l’occasion d’assister à des services religieux d’une grande importance. Personne encore ne possédait de maison pour y loger sa famille, ni de champs à cultiver, et le peuple avait hâte de s’établir définitivement sur ses terres. Pour cela, il fallait d’abord chasser les Cananéens du pays. Mais cette entreprise si importante devait cependant céder le pas à un devoir plus impérieux encore.

Avant de prendre possession de son héritage, Israël devait d’abord renouveler son alliance avec Dieu. Les dernières instructions de Moïse renfermaient l’ordre de réunir le peuple sur les collines d’Ébal et de Garizim, près de Sichem, pour qu’il promette solennellement d’obéir à la loi de Dieu. En conséquence, les hommes, les femmes, les petits enfants et les étrangers qui vivaient parmi eux(1)Voir Josué 8:30-35. quittèrent le camp de Guilgal et marchèrent, dans un territoire ennemi, jusqu’à Sichem, située près du centre du

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»