Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 557

Chapitre 55 — Samuel enfant

Elkana, riche Lévite de la maison d’Éphraïm, était pieux et intègre. Douce et modeste, Anne, son épouse, était également animée d’une foi sereine et d’une piété fervente. Le privilège, si ardemment convoité par tout Hébreu, de perpétuer son nom, leur avait été refusé: leur intérieur, heureux pourtant, n’était pas égayé par des voix enfantines. A l’exemple de beaucoup d’autres manquant de foi, Elkana se décida à contracter un second mariage, qui fut loin de lui porter bonheur. Des fils et des filles vinrent bientôt réjouir son foyer, mais la beauté de l’institution divine avait été sacrifiée, et la paix bannie de sa maison. Pennina, la seconde femme, jalouse et égoïste, y apportait des manières orgueilleuses et des propos effrontés. Pour Anne, la joie de vivre avait disparu, mais elle supportait son épreuve avec une touchante résignation.

Fidèle aux ordonnances du Seigneur, Elkana se rendait chaque année avec sa famille à Silo, aux grandes solennités, pour adorer et offrir le sacrifice, bien que, par suite d’irrégularités dans l’administration du sanctuaire, on n’y réclamât plus ses services. Mais ces saintes assemblées, consacrées au service de Dieu, étaient troublées par l’épouse acariâtre qui avait assombri sa vie.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»