Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 562

consécration au service du sanctuaire. Dès son arrivée au tabernacle, on lui avait confié quelques devoirs en rapport avec ses capacités. Très humbles pour commencer, ces devoirs n’étaient pas toujours agréables; mais il s’en acquittait de son mieux et de bon cœur. Aussi lui offrait-on chaque année des responsabilités plus grandes.

Sa religion faisait partie de tous les devoirs de la vie. Il se considérait lui-même comme un serviteur de l’Éternel, et son service était accepté du ciel, parce qu’il était dicté par l’amour de Dieu et le désir sincère de faire sa volonté. C’est ainsi que Samuel devint le collaborateur du Seigneur des cieux et de la terre, ce qui le préparait à accomplir une œuvre admirable au sein du peuple d’Israël.

Si l’on enseignait aux enfants à considérer leurs humbles occupations quotidiennes comme une tâche qui leur est assignée par le Seigneur, si on leur apprenait à travailler avec fidélité et intelligence, combien les travaux domestiques leur paraîtraient plus agréables et plus honorables! La pensée que chacune de nos besognes doit être accomplie pour le Seigneur donne un charme tout particulier aux occupations les plus humbles. Elle forme un lien entre les humains qui s’en inspirent et les êtres saints qui, dans les cieux, accomplissent la volonté du Créateur.

Le succès en cette vie nous permet l’entrée dans la vie éternelle, il dépend de l’attention minutieuse accordée aux moindres choses. Les plus petites comme les plus grandes œuvres de la création sont marquées du sceau de la perfection. La main qui jette les mondes dans l’espace est celle qui forme les délicates fleurs des champs. Nous devons être parfaits dans notre sphère comme Dieu est parfait dans la sienne. La structure harmonieuse et symétrique d’un caractère beau et fort est composée d’actes et de devoirs successifs accomplis avec conscience jusque dans les plus petits détails. De simples marques de bonté, non seulement égaient le sentier de la vie, mais laissent derrière elles des traces bienfaisantes qui ne périront jamais.

La jeunesse d’aujourd’hui est aussi précieuse aux yeux du Seigneur et aussi utile au monde que le fut Samuel. Notre époque a besoin d’hommes de cette trempe. Jamais œuvre pour Dieu et pour l’humanité n’a été plus grande que celle qui est de nos jours à la portée de ceux qui veulent être fidèles au mandat que Dieu leur a confié.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»