Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 591

Chapitre 59 — Le premier roi d’Israël

Israël était gouverné au nom et par l’autorité de Dieu. La tâche de Moïse, des soixante-dix anciens, des gouverneurs et des juges consistait simplement à faire observer les lois que le Seigneur avait lui-même proclamées. Ils n’avaient pas le droit d’en faire de nouvelles. Telle fut toujours la condition d’existence d’Israël en tant que nation. En outre, de siècle en siècle, des hommes de Dieu lui étaient envoyés pour l’instruire et veiller à l’exécution des lois.

L’Éternel avait prévu le jour où Israël demanderait un roi. Tout en le lui accordant, il veilla à ce qu’il n’y eût rien de changé dans les principes sur lesquels était fondé l’État. Dieu restait le chef de la nation, et sa loi, la loi suprême du pays. Le roi devait être le vicaire du Très-Haut.

Pendant les premiers temps qui suivirent leur établissement en Canaan, les Israélites se conformèrent de bon cœur aux principes de la théocratie, et le peuple prospéra sous l’administration de Josué. L’accroissement de la population et les rapports avec d’autres peuples amenèrent un changement dans les esprits. En adoptant bon nombre de coutumes de ses voisins idolâtres, le

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»