Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 683

Chapitre 70 — Le règne de David

A peine monté sur le trône, David se mit à la recherche d’un site plus convenable pour en faire la capitale du royaume. Son choix se fixa sur une localité située à trente-trois kilomètres au nord d’Hébron. Avant l’occupation du pays par Josué, ce lieu s’appelait Salem. C’est près de là qu’Abraham avait manifesté envers son Dieu toute la profondeur de son obéissance et de sa foi. Huit siècles avant le couronnement de David, “Melchisédec, sacrificateur du Dieu Très-Haut”, y avait habité. Ce site, entouré de collines, occupait dans le pays une position élevée et centrale. Placé sur la limite des tribus de Benjamin et de Juda, à peu de distance de celle d’Éphraïm, il était d’un accès facile aux autres tribus.

Pour s’emparer de cet emplacement, les Hébreux devaient en déposséder un reste de Cananéens qui s’étaient fortifiés sur les collines de Sion et de Morija. Cette place forte s’appelait du nom païen de Jébus, et ses habitants les Jébusiens. Durant des siècles, on l’avait considérée comme imprenable. Elle fut assiégée et prise par Joab, qui, en récompense, fut nommé commandant en chef des armées d’Israël. Jébus devint alors la capitale de Canaan sous le nom de Jérusalem.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»