Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Patriarches et Prophètes, Page 58

devenait plus marquée. On se déclarait ouvertement pour la piété ou le mépris de la religion et la désobéissance.

Avant la chute, comme après leur expulsion du Paradis, nos premiers parents avaient honoré et observé le jour de repos institué en Éden. Ayant, ensuite, goûté aux fruits amers de la désobéissance, ils apprirent, comme ceux qui foulent aux pieds les commandements de Dieu, que ces divins préceptes sont sacrés et immuables, et que la peine de la transgression ne se fait pas attendre. Tous les descendants d’Adam restés fidèles honorèrent, comme eux, le jour de repos. Caïn et les siens, en revanche, sans aucun égard pour le jour auquel Dieu s’était reposé, choisirent, à leur gré, leurs jours de labeur et de chômage.

Après sa malédiction, Caïn s’éloigna du voisinage de son père et se voua d’abord à la culture du sol. Plus tard, il fonda une ville à laquelle il donna le nom de son fils aîné. Tournant le dos à la promesse d’un paradis restauré, pour ne rechercher que les biens passagers d’une terre maudite et les plaisirs du péché, il devint le chef de file de la très nombreuse classe de ceux qui adorent le dieu de ce siècle. Ses descendants, célèbres par leurs contributions aux progrès des arts et des métiers, étaient dénués de piété et opposés au plan de Dieu pour l’humanité. Au crime d’homicide dont Caïn avait donné l’exemple, Lémec, son cinquième descendant, ajouta la polygamie. Ehonté dans son impiété, il ne prononça le nom de Dieu que pour tirer de l’impunité de Caïn l’assurance de sa propre sécurité.

Abel s’était consacré à la vie pastorale, vivant sous des tentes ou sous des abris de feuillage. Les descendants de Seth, qui suivaient la même vocation, faisaient “profession d’être étrangers et voyageurs sur la terre”, “attendant une patrie meilleure, la patrie céleste”.(3)Hébreux 11:13, 14. Pendant un certain temps, les deux clans demeurèrent distincts. Puis la race de Caïn, débordant de son territoire primitif, se répandit dans les plaines et les vallées où les enfants de Seth avaient fixé leur résidence. Ceux-ci, pour échapper à la contagion de leur exemple, se retirèrent dans les montagnes. Aussi longtemps que dura cette séparation, ils demeurèrent fidèles à Dieu et à son culte. Mais avec le temps, ils se mélangèrent insensiblement aux habitants des vallées. Ce contact eut les pires conséquences.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»