Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Prophètes et Rois, Page 231

Chapitre 25 — L'appel d'Esaïe

Le long règne d'Ozias”.,1Connu aussi sous le nom d'Azaria au pays de Juda et de Benjamin, fut caractérisé par une prospérité que n'avait connue aucun monarque depuis la mort de Salomon, mort qui remontait à près de deux siècles. Il gouverna avec sagesse pendant longtemps. Grâce à la bénédiction d'en haut, ses armées reconquirent certains territoires perdus au cours des années précédentes. Des villes furent reconstruites et fortifiées; la position de la nation par rapport aux peuples voisins fut solidement renforcée. Le commerce refleurit, et les richesses des nations affluèrent à Jérusalem. La renommée d'Ozias “s'étendit au loin, car il fut merveilleusement soutenu jusqu'à ce qu'il devînt puissant.”22 Chroniques 26:15.

Cette prospérité n'était cependant pas accompagnée d'une renaissance spirituelle correspondante. Les services du temple continuaient à se faire comme auparavant, et des multitudes s'assemblaient pour adorer le Dieu vivant; mais peu à peu l'orgueil et le formalisme succédèrent à l'humilité et à la sincérité.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»