Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Prophètes et Rois, Page 517

Chapitre 58 — La venue d'un libérateur

Au cours des longs siècles de “détresse, d'obscurité et de sombres angoisses”,1Ésaïe 8:22. qui caractérisèrent l'histoire de l'humanité, depuis le jour où nos premiers parents furent chassés du jardin d'Eden jusqu'à l'époque où le Fils de Dieu parut pour sauver les pécheurs, l'espoir de l'humanité s'est concentré sur la venue d'un libérateur. Ce libérateur délivrerait enfin les hommes de l'esclavage du péché et de la mort. La première fois qu'il est parlé d'une telle espérance, c'est lorsque Dieu fit à Adam et à Eve cette déclaration, en s'adressant au serpent: “Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.”2Genèse 3:15.

Alors que le couple pécheur écoutait ces déclarations, une lueur d'espoir brilla dans leur cœur; car dans la prophétie annonçant la destruction du pouvoir de Satan, il discernait une promesse de délivrance. Il pourrait enfin échapper à la ruine provoquée par sa transgression. Bien qu'ils aient dû souffrir du

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»