Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

LES SOUFFRANCES, LA MORT ET LE GLORIEUX RETOUR DE JÉSUS-CHRIST, Page 46

Soph. 1: 2, 3. “ Le grand jour de l’Eternel est proche; il est proche, et vient en toute hâte. La voix du jour de l’Eternel retentit; là l’homme vaillant lui-même pousse des cris amers. C’est un jour de colère que ce jour-là ; un jour de détresse et d’angoisse, un jour de ruine et de désolation, un jour de ténèbres et d’obscurité, un jour de nuées et de brouillards, un jour de trompettes et d’alarmes contre les villes fortes et contre les hautes tours. Je mettrai les hommes dans la détresse, et ils marcheront comme des aveugles, parce qu ', ils ont péché contre l’Eternel. Leur sang sera répandu comme de la poussière, et leur chair comme de l’ordure. Ni leur argent, ni leur or ne pourront les délivrer au jour de la colère de l’Eternel ; et par le feu de sa jalousie tout le pays sera consumé; car c’est d’une entière destruction, c’est d’une ruine soudaine qu’il frappera tous les habitants de la terre. ” Soph. 1 : 14-18. “ C’est pourquoi attendez-moi, dit l’Eternel, au jour où je me lèverai pour le butin. Car j’ai résolu de rassembler les nations et de réunir les royaumes, pour répandre sur eux mon indignation, toute l’ardeur de ma colère ; car toute la terre sera dévorée par le feu de ma jalousie. ” Chap. 3: 8.

Chapitre 4—LE RETOUR DE CHRIST DANS LES ÉCRITURES. SON IMPORTANCE POUR L’ÉGLISE.

La seconde venue de Christ est pour l’Eglise un sujet de la plus vaste importance. Ce fait ressort assez du nombre d’allusions qui y sont faites, — dans ses rapports avec la résurrection des justes et le jugement, — dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament. Quand les écrivains sacrés faisaient des menaces aux

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»