Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

LES SOUFFRANCES, LA MORT ET LE GLORIEUX RETOUR DE JÉSUS-CHRIST, Page 57

porte.” Le simple fait que le Seigneur mentionne des signes de son avénement, prouve mieux que toute autre considération que son peuple ne doit pas demeurer dans l’ignorance relativement à l’approche de cet évé-nement. Ajoutez à cette preuve sa déclaration que quand ces signes apparaîtraient, son peuple devrait savoir qu’il est proche et à la porte, et vous aurez une démonstration d’une force irrésistible. Mat. 24:3-33.

Chapitre 7—L’HEURE EST CACHÉE.

Le temps précis du second avénement de Christ est à dessein caché à l’homme. “ Pour ce qui est de ce jour et de cette heure, personne ne le sait, non pas même les anges du ciel, mais mon Père seul. ” Mat. 24:36. On conclut légèrement de ce passage qu’il est impossible de rien savoir sur l’époque du second avénement. Mais en cela ils ne considèrent pas qu’interprété ainsi, ce passage prouve plus qu’ils ne voudraient, vu qu’il est mis en contradiction flagrante avec d’autres déclarations du Sauveur, d’une clarté et d’une netteté incontestables. Opposons à cette manière de voir des faits additionnels:

1° Notre Seigneur, après avoir affirmé que le soleil serait obscurci, que la lune ne donnerait pas sa lumière et que les étoiles tomberaient du ciel, nous donne une parabole frappante qu’il applique indubi-tablement à notre sujet. Il dit: “ Apprenez ceci par la similitude du figuier: Quand ses branches commencent à être tendres, et qu’il pousse des feuilles, vous connaissez que l’été est proche. Vous aussi, de même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche et à la porte. ” Mat. 24: 32, 33. Une

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»