Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Next Pub.» Forward»

LES SOUFFRANCES, LA MORT ET LE GLORIEUX RETOUR DE JÉSUS-CHRIST, Page 68

lieu de son temps. Ils n’ont pas encore eu lieu. Il en parle néanmoins comme s’ils devaient avoir lieu de son vivant, et qu’il dût y avoir une part.

C’est de la même manière que l’esprit se transporte en arrière dans le Psaume 95:10 : “ J’ai été ennuyé de cette génération durant quarante ans. ” La génération en question avait provoqué l’Eternel dans le désert, longtemps avant la naissance de David. Le SaintEsprit en parle cependant comme si elle était présente. C’est de cette manière que notre Seigneur, se transportant dans l’avenir, parle de la dernière génération.

Chapitre 9—LES JOURS DE NOÉ ET LES DERNIERS JOURS. LA DERNIÈRE GÉNÉRATION.

Le Seigneur continue en établissant comme suit une comparaison entre les jours de Noé et notre temps: “ Car comme dans les jours avant le déluge les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et donnaient en mariage, jusqu’au jour que Noé entra dans l’arche ; et qu’ils ne pensèrent au déluge que lorsqu’il vint, et qu’il les emporta tous; il en sera aussi de même à l’avénement du Fils de l’homme. ” Nous avons ici une description de la condition présente des masses.

Quel trait tristement caractéristique! Les hommes de la dernière génération seront comme ceux qui vivaient avant le déluge, lorsque l’arche se construisait. Noé prêcha et avertit ses contemporains que le déluge allait venir ; ils le raillèrent et firent de lui le point de mire de leurs sarcasmes. Noé était un prédicateur de la justice. Ses œuvres étaient de nature à donner du poids à ce qu’il prêchait, et à faire pénétrer ses paroles dans les cœurs. Chaque sermon prêché, chaque coup

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Next Pub.» Forward»