Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 1, Page 28

Chapitre 4 — Le gardien de ton frère

Le 20 novembre 1855, tandis que j'étais en prière, l'Esprit du Seigneur s'empara soudain de moi avec puissance, et j'eus une vision.

Je vis que l'Esprit du Seigneur s'était retiré de l'Eglise. Les serviteurs de Dieu avaient placé une confiance exagérée dans la force de leurs arguments et ne s'étaient pas fermement reposés sur Dieu comme ils l'auraient dû. Or, la simple force de la vérité n'arrivera pas à émouvoir les âmes et à leur faire prendre position dans les rangs de l'Eglise du “reste”. Car la vérité est impopulaire. L'ange me dit: “Il faut que la vérité habite dans l'âme des serviteurs de Dieu. Ils doivent la recevoir resplendissante de gloire, la porter dans leur sein et la communiquer à leurs auditeurs avec un ardent enthousiasme.” Quelques personnes consciencieuses sont prêtes à se décider en voyant l'évidence; mais la plupart ne se laisseront pas émouvoir par la simple théorie de la vérité. Il faut qu'une puissance

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»