Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 1, Page 287

Chapitre 47 — La vraie conversion

La conversion est souvent mal comprise. Ce n'est pas peu de chose que la transformation radicale d'un esprit attaché à la terre et au péché et qu'il s'agit d'amener à comprendre l'ineffable amour du Christ, les richesses de la grâce et les perfections de Dieu, afin qu'il soit rempli de l'amour divin et préoccupé avant tout par les mystères du ciel. Quand un homme commence à saisir les réalités éternelles, sa vie passée lui semble méprisable et odieuse. Il hait le péché et, avec un cœur brisé, il se présente devant Dieu et considère désormais le Christ comme la vie et la joie de son âme. Il renonce aux plaisirs d'autrefois, il est animé d'un esprit nouveau; ses affections et ses intérêts sont changés, de même que sa volonté. Nouveaux sont ses chagrins, ses désirs, son amour. La convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie, qu'il a jusqu'ici préférés au Christ, sont maintenant délaissés. Le Sauveur est sa joie et sa couronne de gloire. Le ciel, qui n'avait pour lui aucun attrait, se

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»