Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 1, Page 288

présente désormais dans toute sa richesse et toute sa gloire. Il le contemple comme sa demeure future, où il pourra enfin voir, aimer et louer celui qui l'a racheté par son sang précieux.

Les œuvres de la sanctification, qui lui avaient paru jusqu'alors fastidieuses, font maintenant ses délices; la Parole de Dieu, qu'il avait jugée triste et sans intérêt, fait l'objet de son étude. C'est une lettre que Dieu lui a écrite et qui porte la marque de l'Eternel. Il règle sur elle ses pensées, ses paroles et ses actes. Il tremble devant ses ordres et ses menaces, mais il s'empare de ses promesses, fortifiant ainsi son âme. Il choisit la société des gens pieux, alors qu'il abandonne celle des méchants avec lesquels il se complaisait naguère. Il pleure sur les péchés dont il avait ri. Il renonce à l'égoïsme et à la vanité, il vit pour Dieu et il est riche en bonnes œuvres. C'est là en effet la sanctification que le Seigneur désire. Il ne se contentera pas à moins.

*****

Un appel personnel

Je vous supplie, mon frère, de sonder votre cœur et de vous demander sur quelle route vous êtes et où elle aboutit. Vous devez vous réjouir de ce que la vie ne vous a pas été enlevée alors que vous n'aviez pas l'espoir de la vie éternelle. Dieu veuille que vous ne périssiez pas dans vos péchés en négligeant plus longtemps la conversion qu'il réclame de vous. Ne vous bercez pas de vaines espérances. Vous ne voyez devant vous que le chemin de l'humilité et vous ne pouvez consentir à y marcher. Le Christ vous envoie cependant, à vous particulièrement qui êtes dans l'erreur, ce message de miséricorde: “Venez, car tout est déjà prêt.” Luc 14:17. Dieu est prêt à vous accepter et à pardonner toutes vos transgressions, si seulement vous vous approchez de lui. Bien que vous ayez été un fils prodigue et que vous ayez

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»