Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 1, Page 338

Chapitre 57 — Fidélité dans les devoirs domestiques

Chère sœur O., je pense que vous n'êtes pas heureuse. En cherchant à quel travail important vous pourriez vous livrer, vous méprisez les tâches quotidiennes qui se présentent sur votre chemin. Vous êtes inquiète, mal à l'aise, insatisfaite. Vous aimez mieux commander qu'exécuter, dire aux autres ce qu'ils doivent faire, plutôt qu'être prête à entreprendre sérieusement ce qui s'offre à vous.

Vous auriez pu apporter plus de bonheur au foyer paternel, si vous vous étiez moins souciée de vos inclinations et davantage du bonheur des autres. Vous n'avez pas mis votre cœur dans les tâches communes et ordinaires de la vie. Votre esprit est sans cesse en quête d'un travail plus agréable, plus élevé, plus honorable. Mais les devoirs auxquels vous ne prenez pas plaisir, ou même que vous détestez, il faut bien que quelqu'un les remplisse. Ces travaux tout ordinaires, tout simples, si vous les faites volontiers et fidèlement, vous permettront d'obtenir l'éducation nécessaire afin d'aimer plus tard les tâches de votre foyer. C'est

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»