Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 1, Page 343

Chapitre 59 — “Ne jugez point”

Lorsqu'un de nos frères a fait tout ce qu'il a pu dans la conduite de l'œuvre de Dieu, il nous arrive de penser qu'il a commis ici ou là une erreur que nous croyons pouvoir redresser. Nous devrions dans ce cas, avec douccur et patience, faire profiter notre frère de nos lumières sans le blâmer ni mettre en cause la pureté de ses intentions. Pas plus que lui, en effet, nous n'aimerions qu'on nous suspecte ou qu'on nous fasse d'injustes reproches en pareille matière. Si le frère en question a mis son cœur dans la cause de Dieu et voit que, malgré tous ses efforts, il a abouti à un échec, il en sera profondément peiné, et il sera enclin à perdre confiance en son propre jugement. Rien ne pourra autant diminuer son courage que de lui faire remarquer les erreurs qu'il a commises dans le travail que Dieu lui a confié, travail qu'il aime plus que sa vie. Combien il serait injuste que ceux qui ont découvert ses erreurs enfoncent l'aiguillon de plus en plus profondément dans sa chair, affaiblissant sa foi et son courage, ruinant sa confiance en

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»