Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 1, Page 353

Chapitre 61 — L'ivraie et le bon grain

Dans une autre parabole que Jésus donna à ses disciples, il compare le royaume des cieux à un champ où un homme a semé une bonne semence. Mais tandis que cet homme dormait, l'ennemi sema de l'ivraie. On posa cette question au maître de la maison: “Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie? Il leur répondit: C'est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent: Veux-tu que nous allions l'arracher? Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai au moissonneur: Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.” Matthieu 13:27-30. Si l'on avait persévéré dans la fidélité et la vigilance, si personne ne s'était laissé aller au sommeil ou à la négligence, l'ennemi n'aurait pas eu l'occasion de semer l'ivraie parmi le bon grain. Satan ne sommeille*23 Tém. Vol. 1

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»