Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 1, Page 696

Chapitre 110 — L'anneau du mariage

Quelques-uns ont pensé que les femmes de pasteurs devraient se conformer à la coutume et porter une alliance. Mais ce n'est pas nécessaire. Qu'elles se parent de l'anneau d'or qui lie leurs âmes à Jésus-Christ, c'est-à-dire possèdent un caractère pur et saint, le véritable amour, la douceur et la piété qui sont les fruits de l'arbre chrétien, et leur influence se fera sentir partout. Si le fait de s'écarter d'une coutume nous attire quelques remarques, c'est une bonne raison pour persévérer. Les Américains peuvent justifier l'abstention du port de l'alliance parce que cette coutume n'est pas considérée comme obligatoire dans leur pays. Nous n'avons pas besoin de cet anneau pour montrer que nous ne sommes pas infidèles à nos vœux; porter l'alliance ne prouverait pas nécessairement notre fidélité. Je suis très inquiète au sujet de certaines idées qui semblent régner parmi nous en ce qui concerne les coutumes et la mode. On ne devrait pas dépenser un centime pour un

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»