Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 2, Page 241

Chapitre 30 — Piété pratique

Chers freres et sours d'Oakland, je me sens poussée a vous écrire. Continuellement dans mes reves, je suis en conversation avec vous. Quoi qu'il vous arrive, ne perdez pas courage et ne permettez pas que votre religion devienne un formalisme froid. Jésus est pret a nous bénir abondamment, mais il faut que nous ayons acquis une expérience dans la foi, dans la priere fervente et dans la joie en l'amour de Dieu. En est-il parmi nous qui, pesés, seront trouvés trop légers? Veillons sur nous-memes, soyons a l'affut des moindres mouvements impurs de notre nature de peur que nous ne soyons pas a la hauteur des grandes responsabilités que Dieu nous a confiées en faisant de nous ses agents humains.

Relisons les avertissements et les réprimandes que Dieu adressait a son peuple durant les siecles passés. Nous ne manquons pas de lumiere. Nous connaissons les actes que nous devrions éviter et ce que Dieu attend de nous.*16 T. II.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»