Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 2, Page 345

Chapitre 41 — Une distinction non justifiée

Certains prétendent que les avertissements et les reproches du Seigneur donnés par l'intermédiaire de sa servante ne devraient pas avoir plus de valeur que ceux qui peuvent venir d'une toute autre source, a moins qu'ils n'aient été donnés dans une vision spéciale pour un cas particulier. Parfois, on a prétendu qu'en donnant un témoignage a des églises ou a des individus, j'avais été poussée a écrire apres avoir reçu des lettres de certains membres. Quelques-uns ont déclaré que des Témoignages donnés comme venant de Dieu n'étaient que la simple expression de mon jugement, basé sur des informations de source purement humaine. C'est absolument faux.

Si, quelquefois, un témoignage a été écrit pour répondre a des questions, a des déclarations ou a des appels venant de certaines églises ou de certains individus, et pour leur faire connaître la lumiere que Dieu m'a donnée a leur égard, cela n'atténue nullement sa valeur et son

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»