Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 2, Page 401

Chapitre 46 — La Parole faite chair

L'union de la nature divine et de la nature humaine en Christ est une des vérités les plus précieuses et les plus mystérieuses du plan de la rédemption. C'est celle dont Paul parle lorsqu'il dit: “Sans contredit, le mystere de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair...” 1 Timothée 3:16.

Cette vérité a été pour beaucoup de personnes un sujet de doute et d'incrédulité. Quand le Christ vint dans le monde, a la fois comme Fils de Dieu et comme Fils de l'homme, il ne fut pas compris des gens qui vivaient a cette époque. Il s'abaissa jusqu'a revetir la nature humaine afin d'atteindre la race déchue et de la relever. Mais les hommes avaient l'esprit obscurci par le péché, leurs facultés étaient engourdies et leurs perceptions émoussées. de sorte qu'ils ne purent discerner son caractère divin a travers son humanité. Ce manque de discernement fut un obstacle a l'ouvre que le Sauveur désirait accomplir en leur faveur; aussi, pour donner plus de force a son enseignement, fut-il souvent obligé de*26 T. II.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»