Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 2, Page 565

Chapitre 68 — L'ouvre du médecin aupres des âmes

Tout praticien dans le domaine de la médecine peut avoir en sa possession, par la foi en Christ, un remede de la plus grande valeur, un médicament pour l'âme souillée par le péché. Le médecin et le garde-malade convertis, dont les vies ont été sanctifiées par la vérité, sont portés sur les registres du ciel comme ouvriers du Seigneur, disciples de Jésus-Christ, et ils reçoivent de Dieu la sagesse et l'habileté qui leur sont nécessaires dans le traitement des malades. Ce travail leur ouvre la porte de bien des cours. Des hommes et des femmes sont amenés a la connaissance de la vérité nécessaire au salut de l'âme aussi bien qu'a la guérison du corps.

C'est la un élément qui doit caractériser l'ouvre de Dieu a notre époque. L'ouvre médicale missionnaire est le bras droit du message du troisieme ange qui doit etre proclamé au monde perdu. Les médecins, les directeurs et les employés de nos institutions, a quel titre que ce soit, font

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»