Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 2, Page 625

Chapitre 76 — Les qualités du colporteur

Puisque le colportage de nos livres est un travail missionnaire, il doit etre dirigé du point de vue missionnaire. Ceux que l'on choisit comme colporteurs devraient etre des hommes et des femmes ayant a cour ce travail et dont le but n'est pas de gagner de l'argent, mais d'éclairer le monde. Ils doivent travailler a la gloire de Dieu et porter la lumiere de la vérité a ceux qui sont dans les ténebres. Principes égoistes, amour du gain, rang social, position ne devraient pas exister parmi eux.

Les colporteurs doivent, chaque jour, se convertir a Dieu, afin que leurs paroles et leurs actions soient une odeur de vie pour la vie et qu'ils puissent exercer une influence salutaire. Si plusieurs ont échoué dans le colportage, c'est parce qu'ils n'étaient pas des chrétiens sinceres; ils n'étaient pas convertis. Ils avaient une connaissance théorique du travail, mais ils ne sentaient pas leur dépendance de Dieu.*40 T. II.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»