Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 3, Page 208

Chapitre 28 — Sainteté des institutions divines

Il en est beaucoup qui ne font pas la distinction entre une entreprise profane: un atelier, une manufacture ou un champ de blé, et une institution établie spécialement pour l'avancement du règne de Dieu. Pourtant, cette distinction existait déjà autrefois. Dieu avait indiqué ce qui était sacré et ce qui était profane. Il désire que chaque ouvrier dans nos institutions discerne et apprécie cette distinction. Ceux qui ont une occupation dans nos maisons d'édition jouissent d'un grand privilège. Un travail sacré leur est confié. Appelés à collaborer avec Dieu, ils devraient apprécier comme il convient les avantages d'être en relation intime avec les institutions du Seigneur, et se rendre compte qu'ils sont hautement honorés de pouvoir apporter à celles-ci leur service et leur vigilance inlassables. Qu'ils aient un but précis, une aspiration élevée, un zèle ardent pour faire de la maison d'édition exactement ce que le Seigneur veut qu'elle

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»