Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 3, Page 234

Chapitre 34 — Discipline ecclésiastique

Lorsque des membres d'église sont tombés dans quelque faute, suivons minutieusement les instructions données par le Sauveur au chapitre dix-huit de Matthieu.

Les hommes appartiennent au Christ. Il les a rachetés à un prix infini et se les est attachés par l'amour que le Père et lui leur ont manifesté. Quel soin ne devrions-nous donc pas apporter dans nos rapports les uns avec les autres! Nul n'a le droit de soupçonner son prochain. Les frères et sœurs ne peuvent suivre leurs impulsions ou leurs inclinations en agissant avec un membre qui aurait commis quelque faute. Il ne leur est même pas permis d'exprimer leurs préjugés à cet égard; car, ce faisant, ils risqueraient d'influencer d'autres esprits. Des rapports préjudiciables à la réputation d'un frère ou d'une sœur ont souvent circulé d'un membre à un autre. Certains ne jugeant pas à propos de se conformer aux instructions données par le Sauveur, des

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»