Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 3, Page 435

Chapitre 65 — Il nous faut des médecins évangélistes *Manuscrit lu à la session de la Conférence Générale, à Washington D.C., le 1er juin 1909.

Nous vivons aux derniers jours de l'histoire de ce monde. La fin de toutes choses est proche. Les signes prédits par le Christ s'accomplissent rapidement. Des temps orageux sont devant nous. Que Dieu nous préserve de prononcer aucune parole qui décourage ou exprime le doute. Celui qui connaît toutes choses place en différents endroits des ouvriers évangéliques afin qu'ils jouissent de certains avantages leur permettant d'éveiller plus efficacement l'attention des gens. Il n'ignore pas les besoins du plus faible de son troupeau, et l'Evangile est proclamé sur les grands chemins comme sur les sentiers. Il nous aime d'un amour éternel. N'oublions pas que nous annonçons un message de guérison à un monde où beaucoup d'âmes sont atteintes de la maladie du péché. Veuille le Seigneur augmenter notre

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»