Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

TÉMOIGNAGES sur l’Ecole du Sabbat, Page 15

qui ne sont pas indispensables de même qu’aux préparatifs culinaires qui demandent beaucoup de temps plutôt que de priver votre âme du pain de vie. Les bienfaits d’une heure ou même d’une demi-heure passée chaque jour ensemble à étudier la Parole de Dieu dans une atmosphère sereine et bienveillante sont inestimables. Laissez la Bible être son propre interprète, en rassemblant sur un sujet donné toutes ses instructions selon le temps et les circonstances. N’abandonnez pas votre classe de famille à cause de visiteurs possibles, invitez-les à prendre part à l’étude en commun et qu’ils sachent de cette manière que vous considérez la connaissance de la Parole de Dieu comme plus importante que la jouissance des biens ou des plaisirs de ce monde. — Sabbath School Worker, avril 1885.

Chapitre 4—L’Ecole du Sabbat aux assemblées et en famille

Chers frères et sœurs qui fréquentez assemblées et congrès, nous désirons vous adresser quelques mots dans l’intérêt même de nos écoles du Sabbat, branche importante de notre œuvre. Leur direction ne devrait pas être abandonnée au hasard. En effet, si elles sont dirigées avec compétence, les efforts faits du haut de la chaire pour présenter la vérité seront rendus plus efficaces et ce travail, poursuivi dans les classes, peut grandement contribuer au salut des âmes. Cependant, il ne suffit pas que l’Ecole du Sabbat fonctionne comme une machine bien réglée. Les moniteurs se devraient d’appartenir à cette classe de personnes qui ont une communion vivante avec Dieu, un goût très vif de l’étude, qui consacrent à leur travail de pédagogues le temps et le sérieux nécessaires et ne se déclarent satisfaits qu’en constatant chez leurs élèves des résultats positifs. Enrichir

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»