Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

TÉMOIGNAGES sur l’Ecole du Sabbat, Page 69

tance aussi grande pour l’Ecole du Sabbat que pour le ministère. Plus que jamais, le moment est venu de répandre de précieuses semences qui lèveront et porteront du fruit jusque dans la vie éternelle. C’est maintenant que vous pouvez être une odeur de vie qui donne la vie, car, en communiquant à d’autres la vérité que vous avez acquise au prix d’une expérience profonde, une puissance vivifiante se fait sentir qui touche les âmes et les dirige vers Dieu. Et lorsque c’est Jésus lui-même qui exerce cette attirance pendant que ses collaborateurs travaillent en harmonie avec lui, il faudrait qu’un cœur humain soit bien endurci pour n’être pas touché et subjugué par la puissance de l’amour divin ! — Sabbath School Worker, juillet 1892.

Chapitre 15—La leçon la plus importante

Si les jeunes qui sont forts veulent sonder la Bible avec toute l’énergie de leurs facultés, leur esprit sera enrichi de précieuses connaissances qui brilleront comme une lumière sur ceux avec lesquels ils entreront en contact. L’Ecole du Sabbat devrait être un lieu où l’on s’attend que la foi du peuple des fidèles puisse être renouvelée, enrichie par ceux qui ont fait des progrès dans la connaissance de Dieu. Lorsque tout chrétien qui professe l’être le sera véritablement, l’Ecole du Sabbat cessera d’être quelque chose d’aride et d’ennuyeux. Les moniteurs comprendront alors la leçon que le Christ donna à Nicodème et ils l’enseigneront à leur tour en soulignant son immense importance pour la destinée humaine. Jésus déclare à ce docteur en Israël : « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » A moins de remplir cette condition, l’homme ne

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»