Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

TÉMOIGNAGES sur l’Ecole du Sabbat, Page 79

user. Il importe de demeurer tranquille et de demander à Dieu son aide. Les anges se tiendront tout près du suppliant et l’aideront à élever l’étendard du Christ contre l’ennemi. Et au lieu qu’une âme se trouve retranchée, elle pourra être gagnée à Jésus par cette attitude du moniteur conscient de ses responsabilités. — Sabbath School Worker, décembre 1892.

Chapitre 19—Aptitudes des moniteurs

Moniteurs, il vous faut arriver à comprendre que toute difficulté doit être envisagée dans l’esprit du Christ. N’opposez pas la combativité à la combativité. Vous aurez à vous occuper de personnes volontaires, obstinées, indolentes, frivoles. Cependant, en toutes circonstances, manifestez de la bonté, de l’amour, et, par la patience et la maîtrise de vous-mêmes, efforcez-vous de conserver l’affection de vos élèves. Donnez-leur des raisons de croire que votre désir est de leur faire du bien. Montrez-leur que vous avez confiance en eux ; rendez-leur visite chez eux et invitez-les chez vous. Qu’ils sachent que vous les aimez, non seulement en paroles mais d’une manière réelle et efficace.

Le moniteur ne doit pas, au moins pour ce qui concerne ses rapports avec sa classe, attacher une trop grande importance à la question tout extérieure d’une apparente dignité personnelle, compte tenu du fait qu’il ne gagnera le respect de ses élèves que par une attitude chrétienne et en leur manifestant de la bonté et de la courtoisie. Il se doit d’éduquer sa classe comme le Christ éduquait ses disciples, produire sur celle-ci une impression que le temps ne pourra effacer, et s’efforcer d’exercer une influence capable de transformer les cœurs d’après le Modèle divin. S’il parvient à atteindre ce but, l’éternité seule pourra révéler la valeur et l’étendue de son travail.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»