Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 179

Chapiter 9 — Le réformateur suisse

Le choix des hommes employés à la réforme de l’Eglise révèle un principe analogue à celui qui présida à son établissement. Le divin Maître laissa de côté les grands de la terre, les gens titrés et les riches, accoutumés à recevoir les louanges et les hommages du peuple. Pleins du sentiment de leur supériorité, ils n’eussent pu sympathiser avec leurs semblables ni devenir les collaborateurs de l’humble Nazaréen. C’est à d’incultes pêcheurs de la Galilée que fut adressé l’appel: “Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.”1Matthieu 4:19. Ces humbles, disposés à se laisser enseigner, n’avaient guère subi l’influence des faux enseignements de leur temps, et le Seigneur pouvait plus facilement les former pour son service. Il en fut de même aux jours de la Réforme. Les principaux réformateurs, hommes du peuple, furent par conséquent moins atteints que d’autres par l’orgueil du rang et par le bigotisme

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»