Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 253

Chapiter 13 — En Hollande et en Scandinavie

DES les temps les plus reculés, la tyrannie des papes provoqua aux Pays-Bas une protestation des plus énergiques. Sept siècles avant Luther, deux évêques envoyés en ambassade à Rome, où ils avaient appris à connaître les mœurs du “Saint-Siège”, faisaient entendre au pape ces dures paroles: “Dieu a donné à l’Eglise, sa reine et son épouse, pour elle et sa famille, une dot riche et éternelle, un douaire qui ne se peut ni corrompre ni flétrir, et il lui a remis une couronne et un sceptre impérissables; ... tous ces avantages, comme un larron, vous les avez détournés à votre profit. Vous vous asseyez dans le temple de Dieu; au lieu d’un pasteur, vous êtes devenu un loup pour les brebis; ... vous voudriez passer à nos yeux pour l’évêque suprême, mais vous vous comportez plutôt comme un tyran. Alors que vous devriez être le serviteur des serviteurs, comme vous aimez à le dire, vous aspirez à être le Seigneur des seigneurs. ... Vous attirez le mépris sur les commandements de Dieu. C’est le Saint-Esprit qui édifie les églises partout où elles se trouvent. ... La cité de notre Dieu, dont

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»